Le Design Thinking, une méthode de travail

16/5/2022

Avez-vous déjà entendu parler du Design Thinking ? C'est une des méthodes que nous utilisons quotidiennement chez À Demain, et nous la partageons avec vous.

Bandeau "Les métiers du design"

Chez À Demain, nous travaillons très régulièrement en utilisant le design thinking, une méthode qui nous semble à la fois ludique et efficace. Aujourd’hui, nous vous faisons partager notre expérience au sujet de cette méthodologie éprouvée au fil des années. 

Le Design Thinking, notre définition

Le Design thinking, c’est le terme utilisé pour parler des différentes méthodes que l’on peut appliquer pour résoudre un problème ou avancer sur un projet d’innovation à la manière d’un designer. Il s’agit de trouver un juste milieu entre pensée analytique et pensée intuitive. 

Pour cela, on s’appuie sur une co-création impliquant divers métiers. On se base aussi beaucoup sur des retours d’utilisateurs, puisqu’ils sont toujours au cœur du travail du designer. 

Pour nous chez À Demain, c’est une des différentes méthodes de travail que nous utilisons au quotidien. Et en même temps, c’est une belle façon d’aborder de nouveaux projets et de s’amuser un peu ! 

En effet, si le Design Thinking est cadré, il contribue aussi à toujours repenser les idées et solutions à la lumière d’observations et d’échanges. Cela correspond bien à notre philosophie et à celle de notre écosystème Ulterïa, qui fonctionne beaucoup en se basant sur l’intelligence collective.

Le Design Thinking, dans quel but ? 

Le Design Thinking, c’est un peu l’art de designer l’expérience client. Et plus celle-ci est personnalisée, plus cela fonctionne ! 

On va donc tenter grâce à cette méthode d’allier trois notions : 

  • la demande du marché ou des utilisateurs
  • la faisabilité technique
  • la viabilité économique

L’objectif du Design Thinking est de pouvoir mettre en lumière les problèmes réels et de les résoudre par des solutions innovantes. Cela peut s’appliquer à tous les niveaux d’une entreprise, des productions aux processus internes. 

Pour cela, c’est toujours l’humain qui sera au centre des réflexions. L’utilisateur et son expérience sont le moteur de la conception : les besoins et usages des individus vont générer les solutions. Et pour résoudre les problèmes, on compte sur la multiplicités des pensées et sur la complémentarité des disciplines. 

Le Design Thinking, comment ça marche ? 

Pour nous, le processus se décline en 5 étapes :

1 - INSPIRATION ET EMPATHIE

Dans cette première partie de réflexion, il s’agit de bien saisir la problématique et de se demander “pourquoi”, plutôt que “comment”. 

Ensuite, on observe l’utilisateur et on tente de comprendre ses besoins. L’idée est vraiment de se mettre à sa place sans idée préconçue ni jugement pour analyser son comportement. 

On va alors vérifier que la demande du client est bien alignée avec les observations réalisées. 

2 - DÉFINITION

Une fois que l’on a posé et observé le contexte, la deuxième étape consiste à repérer les points critiques. Par l’observation du parcours utilisateur, on identifie les objectifs mais aussi et surtout les freins. On peut prendre en compte l’historique des problèmes rencontrés pour identifier tous les points à améliorer. 

3 - IDÉATION

C’est à cette étape que le Design Thinking montre tout son potentiel créatif ! L’équipe, sans hiérarchie, va exposer ses idées, s’inspirer, brainstormer… Tout est bon à prendre et l’objectif de cette étape est de ne pas se brider. Exit l’autocensure ! 

On compte sur la multidisciplinarité des participants pour qu’un maximum d’idées fusent et que les projets les plus fous puissent prendre vie. On peut alterner des phases de réflexion individuelle et collective, en utilisant par exemple des méthodes d’intelligence collective pour créer des ateliers ludiques. Ainsi, on développe l’imaginaire et la créativité.

4 - MODÉLISATION

C’est maintenant l’étape du prototypage. Forte des réflexions ouvertes, l’équipe va explorer les pistes et créer ses premiers brouillons et maquettes. Le retour client peut déjà se mettre en place à cette étape, pour être sûr de continuer à coller à la demande. En clair, c’est à ce moment que le concept retenu devient tangible, que l’on peut commencer à voir les résultats concrets des idées explorées. On va profiter des premiers retours d’expérience pour apprendre et améliorer la solution. 

5 - TEST

C’est le moment de l’implémentation. Le plan d’action est mis en place, les ressources nécessaires sont identifiées et le concept prend vie. 

On va procéder en itération : au fur et à mesure du déploiement de la solution proposée, les feedbacks des clients seront recueillis et analysés pour une amélioration continue. On s’assure aussi que la solution correspond bien à l’objectif de départ. 

Le Design Thinking, les avantages

Facile à mettre en place, le Design Thinking peut mener à des projets bien plus proches de la réalité et des besoins de l’utilisateur.

Mise en commun

Puisqu’il consiste à faire travailler toute une équipe sur un projet, on va pouvoir utiliser les connaissances, compétences et idées de chacun plutôt que de cloisonner. De cette façon, à chaque étape, on s’assure que rien ne se perdra en route. Un designer et un développeur n’auront certainement pas la même créativité, la même précision, le même regard sur la faisabilité d’un projet… En associant tout le monde dès le départ, on va pouvoir avancer tous ensemble. L’intérêt ? Éviter que le projet se dénature en passant de service en service, pour des questions de compréhension, de communication ou encore de faisabilité technique mal anticipée. 

Implication

Puisque toute l’équipe est mobilisée dès le départ du projet, chacun se sentira plus impliqué. En effet, des développeurs qui verraient arriver un projet qui n’a été pensé qu’en termes d’objectifs mais sans respecter leurs contraintes techniques pourraient se sentir mis à l’écart, non pris en compte. 

Grâce au Design Thinking, tout le monde a son mot à dire dès le départ, et personne n’est laissé au bord de la route. Le projet a ainsi beaucoup plus de chances d’arriver à son terme tel qu’il a été imaginé.

Communication 

Comme tous les travaux de groupe, le Design Thinking va également contribuer à la cohésion d’équipe. Lorsque l’on se met au service d’un objectif commun, le partage fait que le l’efficacité est accrue tout en favorisant une meilleure connaissance des équipes. 

En plus d’un outil de création, le Design Thinking devient aussi un outil de team-building !

Cadre 

Bien sûr, pour que cela fonctionne, il est important d’installer un cadre. Bienveillance, non-jugement, entraide, ouverture d’esprit, absence de hiérarchie dans la prise de parole, place faite à la créativité autant qu’à l’analyse… On peut faire appel à un facilitateur pour s’assurer de conserver ce cadre pendant le travail. Il restera neutre par rapport à la problématique mais pourra veiller à la bonne répartition de la parole ou être le gardien du temps. 

Et voilà, vous en savez plus sur notre vision du Design Thinking et la manière dont nous l’utilisons au quotidien. C’est pour nous un outil précieux aussi bien pour le design produit que pour l’innovation et même l’accompagnement de marques. Nous le mettons aussi en pratique dans notre manière de fonctionner en équipe : pas de hiérarchie, chacun est écouté lorsqu’il présente ses idées, peu importe son poste. 

Nous utilisons également le Design Thinking pour l’accompagnement de projets. Nous proposons ainsi : 

  • de l’animation d’ateliers autour d’une problématique : nous jouons pour vous le rôle de facilitateur
  • de l’accompagnement stratégique sur l’innovation de votre entreprise, de votre modèle, de votre offre

De notre côté, nous utilisons le Design Thinking pour designer des produits. Par exemple, dans le cadre de notre dernière conception pour distribuer des produits en vrac, nous avons impliqué les utilisateurs sur les phases de maquettage, brainstorming et lors de tests.

C’est aussi l’une des méthodes que nous choisissons pour créer une expérience incluant des services, des produits et des organisations. Cette méthode d’innovation permet de rompre avec la gestion de projet linéaire, de réaliser de nombreuses itérations, et d’impliquer toutes les parties prenantes.

Et vous, quelle est votre vision du Design Thinking ? Comment l’utilisez-vous ? Ou bien notre article vous a-t-il donné envie de vous y essayer ? 

faq - À retenir en deux mots

C’est quoi le design thinking ?

Le Design thinking est une méthodologie centrée sur l’humain, se basant sur l’empathie et la créativité. On peut l’appliquer dans tous les domaines pour résoudre un problème complexe ou encore innover à la manière d’un designer.

Quelles sont les 5 phases du design thinking ?

La méthode de design thinking se déroule en 5 étapes principales : S’identifier, Définir, Imaginer, Prototyper et Tester. On alterne les phases de divergence et de convergence dans ce processus.

Quels sont les avantages du design thinking ?

Le Design Thinking favorise la créativité et la collaboration au sein d’une équipe. Cette méthode permet aussi de concevoir des solutions ou produits correspondants mieux aux besoins réels de l’utilisateur (en phase avec ses attentes et contraintes). En utilisant celle-ci on garantit donc une satisfaction utilisateur plus élevée.

Quels sont les inconvénients du design thinking ?

Le design thinking nécessite du temps et d’être bien encadré pour fonctionner correctement. L’équipe impliquée doit être complémentaire et restreinte en nombre. Il faut aussi noter que cette approche se focalise sur le présent (désirs et besoins actuels) et est donc un outil d’innovation efficace à court terme. Le design thinking doit être complété par d’autres approches pour raisonner sur des temps plus longs (moyen à long terme).

Préférences de cookies
Close Cookie Preference Manager
Paramètres des cookies
En cliquant sur "Accepter tous les cookies", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts de marketing. Plus d'informations
Strictement nécessaire (toujours actif)
Cookies nécessaires pour permettre le bon fonctionnement du site web.
Made by Flinch 77
Oops! Something went wrong while submitting the form.