L’éco-conception web

16/5/2022

L’éco-conception, dont nous vous avons déjà parlé, s’applique aussi au web, grand consommateur d’énergie. Voyons comment s’y prendre.

Bandeau "Les métiers du design"

Il y a quelques mois, nous avions consacré un article à l’éco-conception. Vous ne l’avez pas encore lu ? Vous pouvez retrouver notre article “L’éco-conception chez À Demain" juste ici.

Aujourd’hui, nous nous intéressons toujours à l’éco-conception, puisque c’est un peu notre marotte, mais cette fois-ci appliquée au domaine du web. 

Pourquoi utiliser l’éco-conception web ? 

L’éco-conception, on en entend parler de plus en plus. Greenwashing en vue de faire du marketing, effet de mode ou réelle nécessité écologique ? Repartons de la base, pour comprendre pourquoi chez À Demain, l’éco-conception est un de nos domaines de prédilection. 

QUELQUES CHIFFRES

Le web consomme aujourd’hui environ 10% des ressources électriques mondiales annuelles. Sa consommation ne fait qu’augmenter et double tous les 4 ans. 

Le saviez-vous ? En juin 2020, il existait plus d’1,78 milliard de sites sur le web. Or, chaque page consultée sur un site génère 4,61 grammes de CO2. Oui, on est capable, grâce à des calculs qui prennent tout en compte, de mesurer l’équivalent CO2 produit par un site. 

En tout, ce sont 4% des émissions de gaz à effets de serre que l’on peut attribuer à l’industrie du web. Pour comparer, c’est plus que l’aviation civile, qui représente 2 à 3%. Évidemment, cela ne semble pas près de s’arrêter et si rien ne change, en 2025 (scoop : c’est dans 3 ans !), les émissions du web atteindront 7 à 8% du volume total de gaz à effets de serre. 

La bonne nouvelle, c’est que si on fait tous un effort vers la sobriété, c’est possible de limiter l’impact du numérique ! On pourrait, d’après les estimations du Think Tank “The Shift Project”, réussir à ne pas dépasser les 5%. 

ALORS… ? 

À la lecture de ces chiffres, on prend conscience de l’importance capitale de l’éco-conception web pour réduire notre empreinte environnementale. 

En plus, quand on sait que 70% des fonctionnalités d’un site web ne sont jamais ou quasiment jamais utilisées, on se dit qu’on peut facilement mettre en place une démarche d’éco-conception sans pour autant nuire à l’expérience utilisateur. Vous le savez, c’est toujours sur cette base que nous construisons nos projets : l’utilisateur avant tout ! Nous vous en parlions par exemple dans notre article sur le Design Thinking

Éco-conception, la démarche

Pour construire le numérique de demain, nous devons avant tout réaliser ce que cela veut dire : un numérique inclusif, accessible, et qui impacte le moins possible notre environnement. 

On pourrait croire qu’opter pour l’éco-conception web est synonyme de “moins”. En effet, on a tendance à penser que réduire ses émissions, c’est obligatoirement perdre quelque chose, renoncer à un certain confort. C’est souvent le cas dans tout ce qui concerne l’écologie. C’est normal, notre cerveau est fait comme ça : il a du mal avec le changement. Et il y a des tas de biais cognitifs qui, malheureusement, viennent nous conforter dans cette voie. 

Chez À Demain, nous pensons au contraire que l’éco-conception, ce n’est pas “moins” mais “mieux”.

C’est même l’occasion d’innover d’un point de vue technologique. On se met dans la peau d’un utilisateur et on réfléchit aux fonctions essentielles, de façon à créer une expérience utilisateur totalement optimisée. 

Il s’agit de revenir à l’essentiel et d’oublier le superflu. Pour chaque page d’un site, on s’interroge : est-ce que cet élément est absolument indispensable ? 

Grâce à ces réflexions, on peut créer de nouvelles fonctionnalités, et surtout on offre des performances équivalentes avec une solution plus responsable. 

Résultat ? Moins d’émissions de gaz à effet de serre, et un temps de chargement plus rapide. Et ça, Google adore ! Le référencement naturel du site pourrait bien être amélioré grâce à ces efforts de sobriété…

Éco-concevoir un site web

Puisque nous avons commencé à vous donner une astuce pour optimiser votre site (pour ceux qui auraient lu en diagonale, on vous le redit : revenez à l’essentiel), continuons avec nos “tips” d’éco-conception web. 

Ce qu’on cherche en éco-conception, c’est à réduire les requêtes. Quand vous ouvrez un site, le serveur où il est hébergé envoie à votre navigateur tous les éléments qui le constituent. Moins il y a d’éléments, moins le temps de chargement est long et plus on réduit l’empreinte carbone. 

SOBRIÉTÉ TYPOGRAPHIQUE : BIEN CHOISIR SES POLICES

Vous nous connaissez, chez À Demain, on allie design et éco-conception. Un bon exemple avec les polices : 

Choisir des typographies d’une même famille peut jouer favorablement pour l’homogénéité graphique de votre site. Pour limiter votre nombre de typos, vous pouvez choisir une police pour vos titres et une pour vos paragraphes. On vous conseille en effet d’utiliser deux polices maximum. 

Privilégiez les polices natives. Ce sont celles qui sont déjà installées sur les systèmes d’exploitation des utilisateurs. Ainsi, quand le site s’affiche, il n’y a pas besoin de télécharger une police supplémentaire. L’usage de la bande passante est réduit, le site charge plus vite. 

Bien sûr, les systèmes d’exploitation n’ont pas toujours les mêmes polices natives. On peut mettre des options pour pallier cela. Arial, Times New Roman ou encore Verdana sont de bonnes options. 

SOBRIÉTÉ GRAPHIQUE

Nous vous conseillons de vous fixer un poids maximum par page : cela invite à travailler différemment avec les images et vidéos. 

  • pensez à les compresser au maximum
  • pour les vidéos, optimisez leur format et préférez un lien plutôt qu’une vidéo intégrée à votre site
  • vous avez prévu un carrousel d’images ? Choisissez plutôt de ne garder qu’une seule image, la plus impactante
  • animations : elles peuvent très vite alourdir votre site. Retirez les effets purement esthétiques. Les designs sobres améliorent l’expérience utilisateur en plus de rendre le site plus léger. 

AUTRES ASTUCES 

  • Réfléchissez à l’hébergement de votre site. Il existe des hébergements dits verts : ils peuvent être locaux, ou bien alimentés par des énergies vertes 
  • Pensez au responsive design ! Il est essentiel que votre site soit prévu pour s’adapter facilement et rapidement à tous les appareils potentiels des utilisateurs. Une double bonne nouvelle, puisqu’un site sobre et éco-conçu pourra s’afficher, grâce à sa légèreté et sa simplicité, sur des appareils plus anciens : on augmente donc la durée de vie potentielle des appareils. 
  • Vous voulez savoir où vous en êtes ? Vous pouvez facilement calculer l’impact carbone de votre site en utilisant des outils tels que WebsiteCarbon. On a testé chez À Demain, et voici nos résultats : nous faisons mieux que 79% des sites ! 
  • Prévoyez aussi la fin de vie de votre site : sur les 1,78 milliards de sites que l’on trouve sur le web, moins de 200 millions sont considérés comme actifs. Un beau gâchis, non ? 

L’éco-conception web chez À Demain

COMPTEZ SUR LES PROS

Voilà, vous avez vos premières astuces. Évidemment, pour mettre toutes les chances de votre côté, nous vous conseillons vivement de faire appel à des pros pour éco-concevoir votre site internet. Et c’est justement notre métier ! Alors pour discuter éco-conception web, n’hésitez pas à nous contacter : de l’audit  à la refonte en passant par la création, nous avons une offre qui s’adapte à vos besoins !

Sachez aussi que la consommation énergétique d’un site peut varier suivant la manière dont il a été codé. Un code non optimisé implique davantage de calculs du processeur et nécessitera alors plus d’énergie pour fonctionner. On appelle cela le Green Code : mieux coder pour moins polluer. 

Mais avant même l’intégration du site, il faut penser éco-conception au plus tôt dans sa démarche. C’est d’ailleurs ce que dit Frédéric Bordage dans son livre “Éco-conception / les 115 bonnes pratiques” : 

🎙 “Plus on intervient tôt, c’est-à-dire lors de l’expression du besoin, de la conception fonctionnelle, du maquettage, plus l’effet de levier est fort en terme de réduction de l’empreinte environnementale”

FORMATION CONTINUE

Tout ce qui concerne les nouvelles technologies évolue très vite. Chez À Demain, nous avons à cœur de rester au plus près de l’innovation sur le web et en matière d’éco-conception, et c’est pourquoi nous continuons à nous former. 

Margaux a ainsi participé récemment à un atelier “éco-conception et design numérique” organisé par l'association Designers Éthiques

Ce qu’elle en retient ? 

💡 Les chiffres marquants sur les impacts environnementaux du numérique : l'éco-conception devient une nécessité !

💡 Estimer plus justement l’empreinte environnementale en se focalisant sur l'unité fonctionnelle et l'analyse du parcours utilisateur

💡 Être vigilant à l'effet rebond et aux impacts cachés

💡 Identifier des pistes d’amélioration et d’optimisation qu'elles soient graphiques, techniques ou fonctionnelles.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le guide d’éco-conception de services numériques des Designers Éthiques.

 

Vous l’avez compris, l’éco-conception web chez À Demain, c’est notre philosophie ! Alors si vous vous posez des questions et que vous souhaitez en savoir plus, nous attendons votre appel 📞

faq - À retenir en deux mots

Qu’est ce que l'éco-conception web ?

L’éco-conception web est une approche globale et préventive qui consiste à intégrer, dès la conception, l’impact environnemental. L’idée est de réduire cet impact aussi bien à la création que tout au long du cycle de vie du site. La démarche d’éco-conception se base sur 3 principes fondamentaux : la simplicité, la sobriété et la pertinence.

Quels sont les bénéfices de l'éco-conception web ?

L’éco-conception web aura comme avantage d’avoir moins d’impact sur l’environnement et d'être plus économique. La démarche d’éco-conception donne aussi une meilleure image de marque et améliore la performance du site, avec un potentiel impact en termes de SEO.

Les grands principes de l'éco-conception web ?

- Opter pour un hébergement vert - Favoriser des contenus légers - Enlever les fonctions inutiles - Utiliser une technologie économe - Avoir un site plus durable : responsive, et consultable avec des appareils anciens ou peu de connexion internet

Les outils pour tester l'éco-conception web ?

- Website Carbon - Ecolndex - EcoMeter - Mobile Efficiency Index

Préférences de cookies
Close Cookie Preference Manager
Paramètres des cookies
En cliquant sur "Accepter tous les cookies", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts de marketing. Plus d'informations
Strictement nécessaire (toujours actif)
Cookies nécessaires pour permettre le bon fonctionnement du site web.
Made by Flinch 77
Oops! Something went wrong while submitting the form.